Le politicien

Dès la trentaine, Pierre-André Page s’engage au service de sa communauté.

Année après année, il gravira les échelons politiques qui le conduiront au perchoir du Grand Conseil du canton de Fribourg en 2009.
Dans sa commune de Châtonnaye, dans le district de Glâne, Pierre-André Page est conseiller communal de 1991 à 1996, vice-syndic de 1996 à 2001, puis syndic de sa commune de 2001 à 2006.

Au niveau cantonal, Pierre-André Page est
• député UDC au Grand Conseil du canton de Fribourg depuis 1996,
• second, puis premier vice-président du Parlement cantonal dès 2006,
• président du Grand Conseil du canton de Fribourg en 2009.

Il occupe également la fonction de président du groupe UDC au Grand Conseil de 2001 à 2006, présidence qu’il reprend dès la session de juin 2010.

Les engagements

« Tout au long de mes 15 années au service de ma commune de Châtonnnaye, de nombreux dossiers ont été réalisés. Parmi eux, le remaniement parcellaire de Châtonnaye dont j’ai assumé la présidence du Comité d’initiative et de réalisation jusqu’à son terme. Ce remaniement permet aujourd’hui aux agriculteurs de bénéficier de nouveaux chemins et de nouvelles parcelles en adéquation avec l’agriculture moderne. Les habitants de la région peuvent aussi ainsi profiter d’un réseau de promenades avec des chemins en dur dans la campagne et en gravelé dans les forêts. »

Pour les forêts de la région
«J’ai participé à la création d’une corporation forestière intercantonale entre Fribourg et Vaud: cette corporation Glâne Nord Farzin gère quelque 1210 hectares de forêts.»

Pour la Landi de Romont
«La Landi de Romont – dont j’assume la présidence – a le projet de construire dans le chef-lieu glânois un magasin, une station d’essence avec station de lavage, un shop ainsi qu’un dépôt agricole. Un projet bien en route pour quelque 9 millions de francs.»

Pour le fromage gruyère
« Depuis sa fondation et durant dix ans, j’ai participé à l’Interprofession du gruyère. L’Interprofession assure la gestion du gruyère entre les professions des producteurs de lait, des transformateurs (les fromagers) et des affineurs (affinage et commercialisation).»

Pour la sécurité de mes concitoyennes et concitoyens
«J‘ai été le commandant du corps de sapeurs-pompiers de ma commune durant une décennie.»

Par amour pour la musique
«J‘ai présidé le Comité d’organisation du Giron des musiques de la Glâne en 2001. Aujourd’hui, je continue à jouer du baryton et je préside l’organisation du Giron des musiques de la Glâne 2016! Une passion, quoi…»

Par soutenir ma région et la communauté
«J’ai présidé l’organisation du Tir en campagne 2011.»

La Gruyère Cycling Tour, course cycliste internationale à Bulle; départ donné par le Président du Grand Conseil fribourgeoisé, Pierre-André Page (1999)

Vendredi 17 avril, l’UDC Suisse était à la rencontre de la population sur la place Python à Fribourg. Pierre-André Page avec les représentants suisse de l’UDC, ainsi que le Conseiller fédéral UDC, Ueli Maurer

Blocher

Pierre-André Page en compagnie de Christoph Blocher ainsi que du Président Suisse de l’UDC, Toni Brunner.

wuennewil

Le marché de Wünnewil avec les candidats UDC (3 octobre 2015).

Retrouvez toutes les activités de Pierre-André Page au Conseil National: les dernières interventions et prises de paroles, ainsi que ses mandats…

Activités parlementaires au Conseil National

UDC Fribourg Liste 5

10 convictions

Responsabilité individuelle
«Je fais quotidiennement l’expérience que grâce à ses compétences et son engagement, chacune et chacun est à même de s’assumer. Je veux donc donner au citoyen l’envie de se responsabiliser et à l’Etat le rôle de développer les richesses de ces individualités.»

Famille, éducation et formation
«Je suis convaincu qu’il appartient aux parents d’éduquer leurs enfants et à l’école de les instruire. Je veux continuer à favoriser la filière de l’apprentissage et la formation professionnelle en entreprise, notamment en soutenant les patrons dans l’accueil de nos jeunes.»

Sécurité sociale et santé publique
«Je plaide pour le maintien de notre filet social qui permet des aides contrôlées et ciblées : le citoyen momentanément en difficulté doit pouvoir remettre le pied à l’étrier.
«Je veux veiller à la qualité des services d’urgence comme à la transparence de la gestion et des coûts hospitaliers.»

Sécurité et criminalité
«Je crois à l’efficacité de la présence d’une police uniformée de proximité. Mais je crois aussi à la valeur de toute action de prévention de la violence dans tous les milieux, famille, école, mouvements de jeunesse.»

Culture et sport
«Je suis fier de la richesse culturelle de mon canton et souhaite que cette diversité soit accessible à chacun et soutenue avec équilibre.»
«Je ne veux pas négliger l’aide aux associations sportives formatrices dont le rôle social et intégrateur est une plus-value pour notre communauté.»

Transports et mobilité
«Je veux favoriser le libre choix du moyen de transport en soutenant, notamment, la création de parkings d’échange et le développement du réseau fribourgeois de transports publics jusque dans les régions périphériques.»

Agriculture et environnement
«Je veux que le Conseil Fédéral modifie sa vision de l’agriculture suisse. La politique agricole doit favoriser une agriculture productrice, afin de nourrir, demain aussi, nos populations.»

Economie et emploi
«Je ne veux pas oublier, à côté de l’accueil de nouvelles entreprises, le tissu économique de mon canton : nos PME doivent pouvoir continuer à se développer grâce à une formation de qualité, à une simplification des démarches administratives et à une diminution de la fiscalité. Ainsi de nouveaux emplois se créeront.»

Fiscalité et finances publiques
« Je m’engage depuis toujours pour une fiscalité raisonnable qui permette tout à la fois au citoyen de disposer d’un meilleur pouvoir d’achat et à l’Etat d’assumer ses tâches prioritaires.»

Etat et communes
«Je suis favorable à toute démarche de fusion communale voulue par les citoyens. Et je veux que toute nouvelle démarche de réorganisation des structures de district soit précédée d’une large consultation populaire.»

UDC Suisse

Pin It on Pinterest

Share This
Google+