PIERRE-ANDRÉ PAGE

CONSEILLER NATIONAL

PIERRE-ANDRÉ PAGE

CONSEILLER NATIONAL

POUR LA SUISSE.ecuCH AVEC FRIBOURG.ecuFR

POUR LA SUISSE.ecuCH AVEC FRIBOURG.ecuFR


NEWS 12.05.2020

Relancer l’économie locale, vraiment ?

Le beurre suisse boudé

Quelle incohérence ! A l’heure où la pandémie du Covid-19 ravage notre économie nationale et où la Confédération aide nos industries à coup de milliards de francs, voilà que le beurre suisse est boudé ! Comment ? On vous l’explique…

Ces dernières semaines, les stocks de beurre suisse ont grossi et nos fromageries en abritent des volumes importants. Alors, plutôt que de se servir dans ces stocks, l’industrie du beurre – en particulier l’Interprofession du lait – décide de demander, à l’Office fédéral de l’agriculture, l’autorisation d’importer 1’000 tonnes de beurre ! Et dans un récent communiqué de presse, cette Interprofession justifie même la nécessité d’importer ces tonnes de beurre, arguant qu’à long terme, l’approvisionnement n’est pas garanti par la seule production suisse, «par ailleurs inférieure à cette des années précédentes»…

Avec l’Union Suisse des Paysans (USP), je dis que, dans les circonstances actuelles, il n’est pas question d’importer du beurre !

Alors, tartinez suisse et prenez, toujours, bien soin de vous,

Pierre-André Page,
conseiller national, Châtonnaye

beurre

NEWS 09.05.2020

Covid-19, sécurité aérienne et routière et Agroscope

Les lendemains d’une session…

Mercredi soir 6 mai dernier, Isabelle Moret a agité sa clochette pour une dernière fois au cœur de la Bernexpo: la Présidente du Conseil national mettait un terme à la session extraordinaire après que le Conseiller fédéral Ueli Maurer ait lancé un vibrant plaidoyer touristique encourageant chaque citoyenne et citoyen du pays à quitter un air d’enterrement pour se tourner vers la Suisse, ses paysages, ses produits – les meilleurs vins, la meilleure bière, le meilleur pain, le meilleur fromage… et y passer ses vacances !

Et même si nous nous sommes retrouvés dans un cadre un peu particulier, les grandes halles d’exposition de la Bernexpo, nos trois jours de session nous ont permis d’entériner les décisions prises jusqu’alors par le Conseil fédéral sous le régime du «droit de nécessité». Les quelque 57 milliards de francs pour l’économie et ses acteurs, l’aide à notre aviation civile comme celle pour le tourisme et ses efforts de promotion, toutes ces dépenses, certes faramineuses, ont été validées.

Avions de combat: quelles retombées pour la Suisse romande ?

Session extraordinaire, cadre particulier ne m’ont pas empêché de poursuivre normalement mon travail de conseiller national. C’est ainsi que j’ai transformé mon postulat en une interpellation: sous le titre «Avions de combat: affaires compensatoires pour la Romandie», je demande au Conseil fédéral quelles seront les retombées économiques pour la Suisse romande de l’achat de nos nouveaux avions de combat; et quelles mesures entend-t-il mettre en œuvre pour corriger le déséquilibre nuisances/emplois dans la région de Payerne. Et je souhaite ces réponses avant, bien sûr, la votation populaire fédérale du 27 septembre prochain ! D’où cette transformation technique en une interpellation.

La sécurité routière me préoccupe aussi: aujourd’hui, nos routes sont, trop, souvent occupées par ces longboards (planches à roulettes) dévalant les pentes et coupant les virages sans se préoccuper de la circulation. Nos communes et nos polices ne savent pas comment prévenir et réagir puisque la loi ne parle pas de ce nouveau moyen de locomotion. C’est le sens de mon interpellation qui demande au Conseil fédéral s’il est prêt à modifier la loi et à assimiler ces longboards à un vélo ou une automobile.

Agroscope: un heureux feu vert !

Enfin, bonne nouvelle, au lendemain de cette session, le Conseil fédéral a donné son feu vert pour la stratégie d’implantation des sites d’Agroscope. Vendredi 8 mai dernier, le Conseiller fédéral Guy Parmelin a expliqué dans le détail cette réforme: un site principal central à Posieux, deux centres de recherche régionaux, Changins et Reckenholz ainsi que des stations d’essais décentralisées. Les montants économisés par cette restructuration seront réinvestis dans la recherche.

Je me réjouis de ce dévelooppement d’Agroscope, pour Posieux, pour mon canton de Fribourg et pour l’agriculture et le secteur agroalimentaire. Aujourd’hui, toutes les recherches autour de la sécurité alimentaire, de la protection des cultures, de leur impact environnemental, de la pollution, etc… sont essentielles pour notre agriculture et donc pour l’avenir de nos familles paysannes.

Dans moins d’un mois, le mardi 2 juin, notre Parlement retrouvera Bernexpo pour sa session ordinaire d’été. Mais d’ici là, n’oubliez pas les 2 mètres, si besoin le masque et l’hygiène des mains.

Prenez, toujours, bien soin de vous,

Pierre-André Page,
conseiller national, Châtonnaye


NEWS 23.04.2020

Covid-19: non, le Parlement n’a pas disparu !

Construire l’après-pandémie…

Depuis plusieurs semaines maintenant, on pourrait presque penser que la démocratie de notre pays a la tête à l’envers… Au fil de ses conférences et autres communiqués de presse, notre Conseil fédéral est omniprésent: il est à la manœuvre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 ! Et pourtant, qu’on se rassure: vos élus existent, notre Parlement fonctionne et ses commissions préparent la session extraordinaire dès le 5 mai prochain à Berne, dans les locaux d’exposition de la BEA.

Pour nos deux Chambres, il s’agira de valider les différents soutiens que le Conseil fédéral a accordé à notre économie, peut-être d’en ajouter d’autres voire de proposer des mesures supplémentaires pour protéger notre population et permettre à notre économie de redémarrer !

Les directives de notre Exécutif pour la santé individuelle sont, certes, opportunes pour la santé individuelle. Mais elles doivent, à tout prix, être complétées par un appui indispensable à nos indépendants, à nos PME – qui pour l’heure, souffrent le martyr.

La pétition «Halte au confinement – maintenant»

Dans cette perspective, la pétition lancée par l’UDC s’adresse au Conseil fédéral et lui demande de protéger les petits commerces et de tout entreprendre pour lever rapidement le confinement, moyennant une stricte application des mesures de protection sanitaire.

Je souscris à cette pétition en rappelant que le monde de l’agriculture est, lui aussi, face à des difficultés particulières: les travailleurs étrangers, des bras fort utiles, manquent. Comment récolter les légumes ? Comment assurer la garde des alpages cet été ? Autant de questions auxquelles il faudra vite apporter des réponses pratiques. Avec d’autres parlementaires, je vais m’y employer.

Suisse-France: la présidence de la délégation

La Suisse n’est pas isolée au cœur de l’Europe… Elle entretient d’excellentes relations avec ses voisins, dont l’Hexagone ! Au sein de notre Parlement fédéral, existe une «délégation pour les relations avec le Parlement français». Je viens d’être appelé à la présidence de cette délégation qui compte quatre sénateurs et cinq conseillers nationaux. La vice-présidence est assumée par la Conseillère aux Etats valaisanne, Marianne Maret.

Notre délégation suisse est le pendant des groupes d’amitié présidés par Madame Marion Lenne, de l’Assemblée nationale et par M. Ronan Le Gleut du Sénat. Elle se propose d’entretenir des relations et de développer et d’asseoir un réseau de contacts et entend aussi favoriser une meilleure compréhension des procédures parlementaires respectives.

Je me réjouis d’assumer cette présidence et de contribuer à soigner les bonnes relations que mon pays entretient avec la France ! Et si la situation sanitaire le permet, nous nous rendrons cet automne à Paris pour y rencontrer nos collègues parlementaires: à coup sûr, nous aurons beaucoup d’informations à échanger !

Mais pour l’heure, veillons à notre santé et travaillons, ensemble, à construire les lendemains de cette pandémie du Covid-19 !

Prenez soin de vous,

Pierre-André Page,
conseiller national, Châtonnaye

Retrouvez mes anciennes publications dans la rubrique
« Archives »

udc.ch/live
Ré-écoutez le live…

Suivez-moi sur Facebook !

Pin It on Pinterest

Share This
Google+